Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Effectif depuis le 1er janvier 2015, ce nouveau dispositif est un droit  individuel à la formation ouvert à tous les actifs. Le CPF est un compte alimenté chaque année en heures de formation. Il remplace le Droit Individuel à la Formation (DIF). Son ambition : permettre à chacun de développer ses compétences durant sa vie professionnelle.

Comment ça marche ?

Le CPF est crédité chaque année (1er versement en 2016) en heures, proportionnellement au temps de travail du salarié. Le plafond est fixé à 150 heures. Des abondements supplémentaires peuvent être effectués par l’employeur, un accord de branche, Pôle emploi ou encore les conseils régionaux, l’État.

*A savoir : Pour les entreprises > 50 salariés, le CPF peut être crédité si l’employeur n’a pas répondu à ses obligations. Voir la rubrique l’Entretien professionnel

Ouvrez dès à présent votre CPF sur moncompteformation.fr

Quid de vos heures de DIF ?

Les heures de DIF acquises par le salarié* au 31 décembre 2014 sont mobilisables dès à présent via le CPF dans la limite de 150 heures jusqu’au 31 décembre 2020.

*Votre employeur doit vous avoir communiquer une «Attestation du solde d’heures DIF» au plus tard le 31 janvier 2015. Charge au salarié de reporter ces heures au sein de votre CPF sur le site moncompteformation.fr.

Mobilisation du Compte Personnel de Formation

C’est le salarié qui décide de l’utilisation de son CPF. Il peut être associé avec d’autres dispositifs comme le Plan de Formation, le CIF ou la Période de Professionnalisation. Le CPF est utilisable pour des actions de formation inscrites au Répertoire national des Certifications  Professionnelles (RNCP) ou sur des listes établies par les partenaires sociaux (voir sur moncompteformation.fr), ou encore relatives au « socle de connaissances et de compétences », ou entrant dans le cadre d’un accompagnement à la VAE.

Pour en savoir plus rendez-vous sur la page dédiée de service-public.fr